CRÉATION Février 2019 

Gis_elle

Dans le ballet, blessée par la trahison d’Albrecht qu’elle aime, Giselle danse à en mourir. Aimer danser, aimer un menteur, aimer au delà de la mort : une histoire fantastique pour un rôle sublime, emblématique du ballet classique et d’une des plus prestigieuses compagnies de danse du monde : le Ballet de l’Opéra de Paris. Sublime, forcément sublime.

En coulisses, les répétitions sont l’enjeu de toutes les attentions, tout un monde s’y bouscule : danseurs, journalistes, répétiteurs, élèves, chorégraphes, directeurs, techniciens…

Le Ballet, sujet de tous les fantasmes, promet autant l’excellence, la passion et la renommée, que l’abnégation, la douleur et l’humiliation. Une image qui fascine le public et les danseurs, une vie d’ascèse, quasi monastique, avec ses règles dictées aux corps et aux esprits, pour atteindre l’extase.

Et pourtant, comme ils nous ressemblent ! Passionnés, égoïstes, amoureux, joueurs, parents, séducteurs, déconnectés, sulfureux, déprimés, impatients, accomplis, poètes, cyniques… Le plus austère y côtoie le plus flamboyant.

Sur scène, alors que les répétitions progressent, que les représentations s’égrènent, l’univers qui leur sert de cadre se dévoile. Gi_selle convoque ainsi plus que la danse : la pièce est le reflet de la vie de ceux qui l’animent. Sous l’égide d’un maître de ballet, les personnages dessinent en creux la Danse à l’Opéra, avec le regard complice du pianiste répétiteur, témoin autant que narrateur de la comédie-ballet qui se déroule sous nos yeux.

Gis_elle, c’est une histoire, mais ce sont plusieurs histoires, qui oscillent du sérieux au fantastique, du léger au trivial, de l’intime au public.

Transcendant ses éclats, la première héroïne du ballet blanc imprègne ses interprètes, et, au delà, toute la Maison.

Après tout, toute étoile n’est-elle pas déjà entrain de s’éteindre ?

Charles A. Catherine & Aurélien Richard

Extrait de la Note d’Intention

“A l’Opéra, cette saison, on danse Giselle.”

Charles A. CatherineAuteur

Générique

Texte

Charles A. CATHERINE

Nedjma MERAHI

Interprétation

Marie CARIES
Elsa GODARD
Olivier NORMAND
Aurélien RICHARD

Piano en direct

Aurélien RICHARD

Archives et conseil

Ariane DOLLFUS

Assistantes chorégraphiques

Elsa GODARD
Céline TALON

Création vidéo

Christine ROUGEMONT

Scénographie et costumes

Erick PLAZA-COCHET

Régie générale

Gilles RICHARD

Production

LIMINAL

Co-production

Avec le soutien de la Fondation Noureev

Crédit photographique

Myriam TIRLER
Rachel GARCIA

Première : février 2019

Studio Marigny, Paris
du 5 au 17 février 2019
www.theatremarigny.fr

Création

2019

Liminal